Page précédente ] Accueil ] Retour ] Page suivante ]

Forum 3 - réserve à trolls

Sélection d'échanges drôles
Le forum est un petit monde, et comme à une soirée, certains mettent les pieds dans le jeu de quilles, d'autres ont la répartie venimeuse.

Jeux trolls

Object: [TROLL DETECTE] Re: c mort ?

Cyber: je remarke juste ke le forum est complètement naze, je poserais tout de meme une kestion .... Est-ce ke kelk'un aurait une BONNE feuille de perso AD&D à me proposer ????

Florent Edouard: Bonjour, bienvenue à toi. C'est gentil de ne pas te présenter, et d'être immédiatement désagréable. C'est donc un plaisir de ne pas te répondre.

Objet: Besoin de quelques petites informations... ;-)

> Se jouer soi-même, pour moi, ce n'est pas du jeu de rôles : je le fais tous les jours. D'un point de vue psychologique, c'est même un exercice particulièrement dangereux, que je ne pourrais cautionner que sous surveillance psychiatrique (au sens médical du terme).

Falko: WOua ... trop dangereux, ils pourraient se blesser avec un Criterium.... Non mais des fois on se demande où ils vont chercher tout ça à la télé, ils lisent juste fr.rec.jeux.jdr

Objet: au secours...

est ce qu il y aurait qq qui pour repondre au sujet du jeux PLANESCAPE TORMENT je suis mega bloque car je n arrive pas entrer dans la grandre fondrerie
HELP ME....

Serge Ritzenthaler: Demande à ton maître de jeu quelles sont les ouvertures autres que la porte. S'il te répond des fenêtres avec barreaux c'est qu'il a travaillé son scénar, méfiance. S'il te répond qu'il n'y a pas d'autres ouvertures attaque-le psychologiquement en lui expliquant que s'il n'y pas de ventilation dans une grande fonderie, les ouvriers sont certainement morts étouffés ou ébouillantés dans leur propre sueur. Vas-y franco, il faut qu'il perde pied. là il te concédera les ouvertures mais il oubliera les barreaux et tu n'aura plus qu'à rentrer par là.
Maintenant si tu veux faire simple et pas discret tu peux toujours frapper à la porte et attendre qu'on t'ouvre

Re: [aide] Indiana Jones et le mystère de l'Atlantide

Roth.Bernard :> Je suis sorti du sous marin pour pénétrer dans l'Atlantide.
DeadLine tu avais tes bouteilles ?

> J'ai placé mes trois pierres "soleil en Haut",  "Nouvelle Lune et soleil couchant à droite"
y avait quoi dans les bouteilles ?
ou alors c'est le varech ?

> "Mer occident et Ténèbres en bas".
à là ! normal... les ténèbres c'est en bas...

> C'est ce que j'interprète dans le livre de platon.
Platon ? y fait quoi là ???

> J'appuie sur l'axe après avoir Regardé la Pierre Terrestre.
tu as fait combien sur ton dernier jet de SAN ?
à mon avis, c'est raté !!!

> ET RIEN NE SE PASSE. Où est l'erreur.
Si regarde bien...
sortant lentement des profondeurs abyssales insoupçonnées, une tentacule remonte lentement, suivi d'une autre, puis d'une autre. Alors, émergeant devant tes yeux ébahis, le sommet d'une tête, si l'on peut appeler ça une tête, perce les eaux et pousse un hurlement d'effroi... alors, tu baisses les yeux vers tes petites pierres et tu te rends compte que c'est toi qui viens d'attirer cette ignominie qui dormait depuis si longtemps... tu regardes à nouveau le monstre, puis la huitième pierre et tu reconnais le dessin
grossier gravé dessus... mais comment ne pas y avoir pensé avant !
Malheureusement, dans quelques millièmes secondes, ta raison auras quittée ce monde terrestre bien ingrat et tu auras rejoins les limbes de la Contrée des Rêves ! Malheureux ! Qu'as tu fais ? semble murmurer les vagues...

> J'ai passé plus de 35 heures la dessus, la semaine est finie.
> Qui peut m'aider ?

TROP TARD !

Albatroll

De: Lalex
Agarwaen a écrit : 
J'en profite puisque vous êtes nouveaux venus : n'oubliez pas de lire les Conseils d'utilisation et la FAQ, merci 


Laissez tomber, c'est un boulet de chez boulet, cf sa réponse au mail que je lui ai envoyé en privé avec en gros le même contenu que toi et Skarn : 

"Objet : Pas de jugement hatif 
Tout d'abord, partons du bon pied. 
Mon nom est Albator, seigneur et maître de l'Empire Zybacker, et Légion, que tu dois connaître, est le chef de la garde impériale.
Donc, Légion, fidèle sujet et loyal vassal, est venu me voir en me disant qu'une sorte d'organisation 
sévissait sur ce forum, imposant une censure et empêchant les libertés. 
C'est pour cela que nous sommes là. Nous voulons bouter ces tyrans (dont tu fais peut-être parti, je ne 
sais pas) hors de ce forum, ou du moins y imposer la liberté.


Dans le genre réponse débile on fait pas mieux. Après qu'on ne s'étonne pas que Mireille Dumas & Cie viennent chercher des schizo et des dérangés chez les rôlistes !!!!!!! 

Bien essayé!

Rolemaster c le top!
Enfin moi je trouve pas vous???

Aurelien Girard fais un jet sur la table 'Rolemaster c'est bien ?' n°4329z avec la table optionnelle de modification parce que aujourd'hui c'est mercredi et n'oublie surtout pas d'utiliser la table en accord avec la couleur de
tes chaussettes et de faire ensuite un jet de choc poulpique dans l'annexe K de la table générale du manuel complet du PAKORABANN.

Et Schtroumpf RPG alors ?

Objet: Est-ce que le jeu marche encore ?

>> C'est juste parce qu'il n'y a pas beaucoup de messages qui parlent du jeu...

>QUEL jeu ?

Erwan LQ: Ben... LE jeu, koâ... Martin voulait parler de "Chapi Chapo RPG 4ème édition VO couverture rose fluo 1987", non ? Ca me paraissait clair, pourtant...

Olivier Fanton: Je m'insurge et tient à rétablir tout de suite la vérité historique : Il n'y a *JAMAIS EU* de 4eme édition VO de Chapi Chapo. En effet, une nouvelle version a bien été imprimée, mais une malencontreuse erreur de couleur l'a rendue inutilisable (Chapi était vert au lieu de bleu). Elle est donc partie au pilon et n'est JAMAIS arrivée dans le commerce. On murmure que quelques exemplaires ont été sauvés par l'auteur, mais cela n'a jamais été prouvé.
Par contre, la maquette du jeu a été revendue à un éditeur finlandais (Chapi Chapo est un gros succès là-bas aussi) qui l'a traduite et publiée (sans erreur cette fois). Il existe donc bien une 4ème édition de Chapi Chapo, mais en finlandais seulement. Ce fait est cependant contestable puisque la 2ème édition de CC rpg n'a pas été traduite en Finlande, et c'est donc seulement la 3eme version finlandaise...
Notons de plus que Martin parlait peut-être de la 5ème édition en VO, mais qui est la 4ème à être sortie dans le commerce... Ce n'est pas la même car l'éditeur original a fait faillite entre-temps, sans doute à cause de l'impression de 10.000 livres tout en couleurs et invendables. Le texte est écrit plus gros et la couverture est souple, donc elles sont difficiles à confondre.
J'en profite d'ailleurs pour lancer un appel aux internautes pour commencer la rédaction d'un net-book sur le monde de Chapi Chapo, supplément véritablement arlésien, promis par tous les éditeurs, attendu par tous les fans et jamais publié...
Merci de votre attention :)

Julien Queinnec: C'est fait : http://www.patpro.net/jdr.ssi, Le seul et unique site sur Chapi-Chapo RPG. Avec plein d'aides de jeu essentielles : paroles du générique, ...

La vérité sur les trolls

Objet: intérêt de add

Styx: je n'ai jamais bien compris l'intérêt que tant de joueurs portaient à AD&D. Au risque de m'attirer les foudres de certains je trouve que c'est un monde parfaitement bateau et présentant peu d'intérêt avec un système de jeu trop peu réaliste, qui cherchait à se compliquer inutilement.

Gilles: Que des remarques pertinentes et pleines d'intérêt, c'est terrible de se sentir si petit face à un monstre de pertinence !!

Agarwaen

Ouuaaaiiiiiis !!! Oh qu'il est beau le troll !!!
Voyons, ai-je tout mon matériel : baliste, lance-grappin, cocktails molotov, espadon +5, armure ignifugée, équipe de kobolds à sacrifier...

Tout d'abord, réviser ma sociologie du troll : "Le troll est une créature vivant dans les newsgroups, caractérisée par sa capacité à régénérer ses membres ainsi que sa grossièreté à table. Le troll nait sous la forme d'une affirmation sans nuance, dont on pourrait penser qu'elle émane d'un esprit également sans nuances, caractérisée par son caractère provocatrice. Que nenni ! Il s'agit d'une manière de lancer un débat passionné en choquant certains lecteurs. le problème de ce genre de débats étant qu'ils sont sans fin et polluent rapidement le NG, pouvant même dégénérer en flamewar, et que chaque fois qu'on tente de les arrêter, ils ressurgissent sous une autre forme un peu plus loin."

Voilà mon cher Styx, nouvel internaute, pour éviter d'avoir à chercher le sens de ce mot, qu'il m'a bien fallu trois mois pour cerner, quand j'ai commencé à lire les NGs régulièrement.

Sinon, bienvenue dans ce salon virtuel !

Serge Ritzenthaler
C'est bien beau tout ça, tu donne la définition, mais non l'étymologie du mot.
Et c'est bien dommage, car comme je l'ai exposé dans un post précédent qui n'a eu qu'une réponse ( que je soupçonne d'être intéressée ) le mot vient directement du jeu de rôle.

Pour la grande et la petite histoire voici comment cela c'est passé (j'ai récupéré l'histoire sur un site québécois tenu par un alsacien shooté à la bière bretonne et qui a traduit l'histoire qu'il a retrouvé dans un zine américain mythique et éphémère Com.Bat ) :
Un certain GG ( un grand ancien qui jouait parait-il depuis les origines, il y a des éons de cela) avait une salle habitude au cours de ces parties : le TROLL .
Ces joueurs partaient à gauche alors que d'après son scénar ils auraient dû partir à droite, ou lui posaient une question à laquelle il n'avait pas de réponse ( genre cela fait plus d'XP quand tu tues un dragon ou quand tu sod..... la princesse ? Non parce que le dragon c'est de la routine alors que la princesse ce serait une action exceptionnelle ! ) ou s'il n'avait pas eu le temps de préparer la grandiose suite de sa campagne, la réponse était toujours la même : vous rencontrez un TROLL.

Comme il avait toujours des feuilles de Troll et qu'il les connaissait par coeur, pendant que ces joueurs essayait de se dépêtrer il avait le temps de changer la direction du nord sur sa carte, téléphoner à la mère/femme du questionneur pour lui demander de le chercher et de le plonger dans un bain bien froid, changer les noms sur son antépénultième aventure pour pouvoir la reproposer ( toutes façons les joueurs ne notent que les noms, jamais les situations ).

La plupart des joueurs étaient étudiants et du coup connaissent Internet l'histoire ce passe à la fin des années 70 ). Aussi un des premiers NG qui fut monté parlait du JDR (en fait le troisième , le premier était sur Internet, le deuxième sur Unix ).

GG fut invité à participer. Au début il se vanta et dit qu'il pouvait répondre à n'importe quelle question sur D&D en moins de 24 Heures (devait se prendre pour le créateur en personne, ma parole se mec là) . Et il reprit ces bonnes vieilles habitudes. Chaque fois qu'on lui posait un question emm...., il répondait : Vous dites cela parce que vous êtes un joueur de Tunnel et TROLL ( petit jeu amateur qui n'avait rien à voir avec le grand D&D) et que vous ne comprenez rien à la philosophie du vrai jeu de rôle.
Cela déclenchait des répliques sans fin qui laissait à GG le temps de préparer sa réponse, si jamais on se souvenait de la question d'origine.

Un jour que la personne qui s'occupait de LA machine sur laquelle était stocké les news râlait auprès du responsable du news JDR que son NG occupait deux fois plus de place que les deux autres réunis, celui-ci, ancien joueur de GG, dit :
" - Oh c'est a cause des Tunnels et TROLL "
" - des quoi ?"
" - Des trolls <suit une définition équivalente mais vachement moins bien que celle d'Agarwaen >"

L'expression est restée.

Et c'est pourquoi je relance mon idée que le TROLL est une TM qui appartient au jeu de rôle en général, et que toute personne qui lance un TROLL (TM) doit payer son écot au jeu de rôle ( représenté en France par la FFDJR http://www.ffjdr.org/).
On pourrait commencer à appliquer la règle sur ce NG avant de l'étendre à toute la hiérarchie fr. puis au reste du monde.

J'ouvre donc une pétition dans ce sens.

Le bon rejeton du troll (comme quoi)

"lou lalith" <lalithCHEZfree.fr>
Re: interet de add
Salut Styx,

Jeune novice boutonneux je suis entré un jour de l'année 1982 dans un club de jeu de rôles, "Le Graoully Ludique". C'était un univers magique, avec ses codes, ses images, sa langue. Ce jour là on m'initia à l'ancêtre, une espèce de jeu hermétique et majestueux, dirigé par un barbu que ses amis appelaient "Master". Emerveillé, le cour battant la chamade et les yeux embués j'ai su ce jour là que je venais de découvrir l'un des plus importants éléments de ma vie.
Plus tard je devins meneur à mon tour et j'ai "maîtrisé" mes premières parties avec la fougue et la naïveté des débutants. Puis, l'expérience venant, je suis devenu critique, découvrant d'autres jeux, d'autres visions, puis enfin créant mes propres règles et univers. Ma passion pour AD&D se transforma peu à peu en relation adulte puis en amour vache ...

AD&D est sans doute l'un des pires systèmes de jeu qui soient (et je parle là des règles et non des mondes ! (1)). Pas vraiment complexe mais plutôt bordélique, sorte de capharnaüm tenant sur des centaines voir des milliers de pages (selon les extensions utilisées). Pendant des années j'ai pesté contre telle ou telle aberration du système de jeu, contre tel ou tel oubli, contre telle ou telle interprétation de la réalité fantastique (en tout cas ma vision de celle-ci). Poussiéreux, excessivement cher, tordu, inadapté, simpliste, dépassé, ridicule ... je ne compte plus les mots sucrés que j'ai employé lors de chaque crise "conjugale".

Pourtant, malgré tous mes griefs, je ressors de temps en temps mes vieux grimoires pour mon grand plaisir et celui de mon groupe. Ce jeu a une saveur particulière et incomparable, qui paradoxalement vient sûrement de ses défauts. Le capharnaüm n'est pas un frein au plaisir mais une source de mystères, et sa découverte est pour chaque joueur une sorte de parcours initiatique et motivant. Sa poussière en fait un objet ancien donc prestigieux, et on s'attend à chaque ouverture à voir quelque effet magique
s'échapper de ses pages.

D'autres systèmes de simulation, comme par exemple le "Basic Roleplaying Game" de Chaosium (base de Runequest, Cthulhu, Stormbringer, pour ne citer que les plus célèbres), sont de loin plus souples et demandent moins de temps pour être pleinement maîtrisés. Ce sont des squelettes parfaits, qui une fois habillés d'un univers riche et enthousiasmant, prennent vie sans pour autant être visibles ou envahissants.

Bien sûr les nombreux ingrédients d'une bonne partie, celle où l'on a avec soi le feu sacré, sont nombreux et ne s'arrêtent pas aux règles, heureusement. Sont bien plus essentiels à mon avis, le monde du jeu, l'intrigue du scénario, les bonus d'ambiance (musique, éclairage, décor,...), et le plus important : UN MENEUR ET DES JOUEURS INSPIRES ET COMPLICES.
Le tout est de déterminer au cas par cas si les règles employées apportent un plus, ou au contraire si elles sont une contrainte et donc un frein à l'épanouissement ludique. Mais là je prêche théoriquement un converti vu les jeux que tu pratiques ... toutefois on pourra me rétorquer que la dégustation d'un bon vin ne fait pas l'oenologue pas plus que la pratique d'un bon jeu ne fait un bon joueur... ;-)

Personnellement malgré les années de prises de becs stériles avec ces pavés Donjonesques de règles interminables, malgré la foule de souvenirs tellement forts qu'ils en deviennent inénarrables, malgré les interminables instances de divorce entre cette vieille Dragonne et moi, malgré les innombrables heures passées à peaufiner des scénarios tarabiscotés pleins de "Minotaures et Méduses" (2) avec le petit sourire en coin, ... et bien malgré ou à cause de tout ça je ne saurai m'arrêter de jouer à l'ancêtre entre d'autres parties de jeux plus ... convenables.

En attendant de découvrir si c'est le vécu ou le jeu qui me rend accro, CHEZ+

Roland "EGO" Scaron

(1) : à ce sujet il existe dans les mondes prestigieux de certains JdR célèbres des absurdités bien plus navrantes que le choix du d20 à la place du d10 ou autres balivernes de comptable ludique. Bien qu'à nouveau il s'agisse là d'une question de sensibilité ou d'exigence personnelle .
(2): pour reprendre une expression de Denis Gerfaud qui comparaît avec brio Runequest et AD&D, cf. CB n°16.

Page précédente ] Accueil ] Retour ] Page suivante ]