[ Retour ]

Retours :

bulletIls l'ont fait ! Qui? Les gars hyper-sérieux de l'association de GN "Terre des Rêves" de BREST. 

Ils ont introduit des joueurs "indécis", très amusants, et beaucoup plus intéressants, avec leurs "objectifs annexes". Demandez-leur leurs feuilles de perso!
bulletIls ont créé les drapeaux de la FRUCE -  des chefs d'oeuvre.
bulletLes orgas étaient observateurs du vote... très pertinent. 
bulletIls ont créé de magnifiques feuilles de persos. Ils ont donné des vrais rôles à Echo, Juliette, Oscar et Tango.
bulletIls ont joué à 19, dont 4 femmes!
bulletIls ont filmé les débats, les intrigues... Je ne peux pas mieux faire que de renvoyer vers leur site http://guildebzh.info/TdR/QATLF/QATLF.html avec leurs super-photos dramatiques, "Le vol du porteufeille de Koenig déclenche un scandale !" "Argotic annonce la sécession de sa république"
Leur FRUCE a subi 2 sécessions.

Retours: * Lors des accusations : laisser du temps aux accusés pour préparer leur défense
* Donner 1 ou 2 début de fil aux personnages des parlementaires ECHO&Co 


bulletMav Erick (avant): J'ai bien aimé le concept de ta murder party car elle laisse une marge de manoeuvre très large quand à l'évolution du scénario. Certaines murder party (plutôt soirées enquête comme celles du commerce genre Dieu est mort ou bien encore Ovni soit qui mal y pense) ont tendance à bloquer le jeu par une trop grande profusion d'indices qui finissent par submerger le joueur et le distraire du réel but de ce genre de "manifestation".

... Je suis en train de l'adapter pour adopter le concept acteur - enquêteur...je préfère le coté diplo qui offre plus de libertés aux joueurs.

Il y a peut être de meilleurs murder party sur le net mais je n'ai pas trop le temps de les chercher et ce que je voulais, c'est une trame or c'est ce que tu m'as fourni et je t'en remercie.

Mav Erick (après): Et bien vu le nombre (30 personnes) et le peu de temps pour la préparer, j'ai du la simplifier encore plus... Disons, que je me suis permis de prendre le thème général.
Et, j'ai transformé cela en un tribunal de guerre ou chaque équipe a fait sa plaidoirie qui s'est terminée par le jugement d'un groupe du jurés.. 
Les équipes se faisaient par pays avec leurs politiques, leurs experts scientifiques, leurs militaires... J'avais retiré l'aspect religieux car je trouvais qu'il apportait pas forcement grand chose. Il y avait 5 jurés, 4 enquêteurs et un juge chargé de veiller à la régularité du procès. L'intérêt et qu'ils avaient déjà préparé leurs défense/attaque avant de venir. En fait, tout le monde pouvait apporter n'importe quelle type de preuve aussi farfelue soit elle du moment ou cela était plausible. Les équipes adverses étaient obliger de les considérer comme valables et devaient donc ajuster leur plaidoirie en fonction, ce qui a amené des purs moments d'impro assez délire...

franchement très très sympa....
bulletIn The space

J’ai joué la murder party pour une veillée scoute (de France). C’étaient les pionniers de Cauderant (Bordeaux), et ça c’est passé le samedi 11/11/2000.

L'endroit: une cabane en briques sans électricité, donc bougies et on démonte la porte pour s'en servir comme table ;o)
Cela s’est très bien passé.

Les quelques problèmes qui se sont posés ont été résolus sans trop de difficultés.

Une maman (celle du joueur de Idirij) est contre les "homos". Elle nous a râlé dessus et a alerté tout les autres parents ; heureusement peu ont suivi !

Tous les costumes des militaires étaient des chemises scoutes (ils ne se sont pas foulés). Elles sont rouges (flashy, plus rouge tu fais pas) et ça fait pas trop militaire (même pas du tout) mais c’était pas grave.
Tous étaient un minimum habillés, un ou deux ont eu du mal mais on les a aidé, sinon le reste a suivi.

- les plus jeunes (14 ans) ont très peu interprété un rôle, mais ne se sont pas ennuyés pour autant.
- dans les 15/16, certains ont un peu interprété mais ont eu des difficultés à jouer un rôle ; ils ont quand même passé un bon moment
- les 17 ans (ils avait des rôles importants, quasiment tous les méchants) eux, ont joué à fond le rôle : Questillon, après avoir "pour le rôle" été bourré, à continué à jouer l’ivrogne pour mettre les autres sur de fausses pistes (c’était du grand art). Pas si mal que ça le choix des persos, car les plus jeunes n'auraient pas joué à fond le rôle des "méchants", déjà qu’ils sont plusieurs à avoir marché au bon vieux bluff: "bon je sais tout sur toi alors va falloir me donner tout ce que tu sais sur Untel !!!!"

J’avais prévu des remplaçants . Mon pote à aidé au pied levé ; il n'a pas réussi à cerner son perso en dix minutes, mais il masterise du JdR, et a donc mis de l’ambiance, et lancé de superbes complots.

Je pense que j'avais les âges minimum : 14/15 c’est ultra limite. Faudrait le dire, ça pourrait aider car à 14/15 ans on fait plus du complot que du rôle.

- un participant n'a pas compris sont rôle, l'a mal joué et a planté son groupe (les saboteurs) - d'où l'utilité de donner les rôles importants aux bonnes personnes!

Procès : c'est vrai que la procédure de désignation des accusés est un peu lourde mais bon !!! Les procès se sont passés comme suit : 30 secondes d'accusation, 30 secondes de défense, et après on laisse 5 minutes pour laisser les personnes qui s'emportent accuser le pauvre bougre ! (terrible).

Je n'ai pas utilisé la règle optionnelle avec les points.

La Fédération a gagné bien que l'Orientie soit devenue indépendante.

[ Retour ]