Page précédente ] Accueil ] Retour ] Page suivante ]


Très sérieux

Très sérieux

sur les jugements et l'image du JdR

MiBer a écrit dans le message :
Lorsque les néophytes des JDR rencontrent des rôlistes plusieurs sentiments  émanent alors des néophytes:

 "Je suis un rôliste..."

1- Ha! Un futur suicidaire et suicideur (j'sais pas si cela existe dans le dico mais bon)!!!!
2- Ha bon! Et c'est koi un JDR? Un jeu où les joueurs se croient des supers vilains et qui descendent dans la rue taper à coups de hache la pov' vieille qui faisait ses courses?
3- Et ça consiste en quoi?
4- Cool moi aussi! Je joue aux cartes Magic!!!
5- Mouais... et alors?
6- Ouah... et tu as fait quelles études???

bref, ce qui me fait le plus ch... c'est la réaction de ceux qui se permettent de  nous juger sans connaître. Faut dire que des émissions sont passées et qui se disaient soi-disant des débats.

Mais tout le monde juge sans connaître ! Sur tous les sujets !
T'imagines si les gens devaient faire des efforts pour comprendre tous les sujets qui sont amenés à leur connaissance ? Et dans les gens, y'a toi, moi et tous ceux qui lisent ce message (m'enfin beaucoup) !
Pour toi, le JdR, c'est important. Mais les autres, ils s'en foutent !

Je me souviens d'une discussion avec un mec : on parlait de musique et (je sais pas comment), on en arrive à Michael Jackson. Là, forcément, je fais une blague sur la pédophilie de ce "P'tit Gris". Je commence à voir le type fulminer et il commence à m'asséner d'un flot de paroles pro-Jackson, m'assurant qu'une personne si talentueuse, blabla...

Ce qu'il disait avait l'air argumenté. Ou pas. J'ai pas trop fait gaffe... En tout cas, ça ne m'a pas fait écouter Michael, ni donner d'avis sur sa vie sexuelle ou ses goûts esthétiques.
Et je continue à balancer mes vannes lourdes quand j'en ai l'occase...
Il n'y a pas qu'une seule version dans une histoire, mais quand on se fiche de l'histoire, cette unique vision nous suffit.

MiBer

Pour moi le débat est plutôt celui d'une certaine manière de présenter les sujets dans certains médias (tous les sujets, pas que le JdR). Et s'ils continuent de cette manière, c'est parce que ca plaît au gens. 
Tu crois que ca intéresserait des personnes une émission qui présenterait le JdR comme un loisir amusant et imaginatif ? Autant que le mariage de Michael Jackson... Les gens aiment s'insurger, aiment confronter leur morale à une actualité qui choque. Tout le monde. Même nous. 

 

Jean-Baptiste Perrin

Effectivement, on me parle toujours du théâtre, pas des cartes, quand je parle jdr sur Lyon. Cela dit, mon patron actuel (qui est un gars ouvert) m'a demandé ce que c'était, et quand je lui ai expliqué, il m'a juste dit : oui, en gros, c'est comme les jeux de rôle en formation d'entreprise. 
Bon, c'était pas trop loin, puisque la seule différence (outre l'aspect ludique), c'est que le personnage joué en entreprise c'est presque toujours soi-même, et non un perso imaginaire.

bulletSenso/Rezo

Ouais, il y a beaucoup de gens qui on cette réaction, au Québec. Mais tu vois, moi aussi je travaille dans une asso dont 90% des joueurs sont des jeunes défavorisés. Le jeu de rôles les empêche de traîner dans la rue à rien faire...
Remarque, ils le font quand même mais au moins ils font autre chose de leur vie.

J'en ai même vu certains s'inscrire à des activités de théâtre, justement, pour développer leur 'rôlisme'. Ca m'a renversé. Un jeune de quinze ans, qui se prend pour un gangster à force d'écouter de la merde, se retrouve a aimer le théâtre...

Et tout ca a cause du jdr. :-)

 

Sur l'image des jeux

Patrick a écrit dans le message news:
> si on dit "je vais faire un jeu de rôles" c'est parce que c'est plus porteur,
> et c'est bien pour ça qu'il existe des "jeux de rôles informatiques"
> eh oui c'est un nom porteur!!
...

Alexandre LEROY
c'est un fait, et il n'y a qu'a regarder les annonces de jeux pour se rendre compte que c'est un argument de + en + vendeur "Machin, qui innove avec l'introduction d'un concept RPG", "jouez a truc, le premier VRAI jdr informatique", etc.
Je pense que c'est  surtout parce que l'informatique reste quelque chose - surtout la génération des mes aînés- quelque chose d'un peu mystérieux, mais sûrement de très bien puisqu'il y a des gens qui travaillent là dedans et qu'ils ont une profession respectable... ainsi, un jeu sur ordinateur a-t-il une image "aseptisée", sérieuse en quelque sorte. On joue, certes, mais surtout on utilise un Ordinateur...

Pour le JdR traditionnel, rien de tout cela.. c'est quelque chose qui se pratique en groupe.. déjà à l'époque de la communication,( celle où dire bonjour a quelqu'un dans la rue est étrange, limite asocial ou agressif), faire quelque chose en groupe c'est super anormal...

De plus, dans cette société gérée par le pognon et la productivité, le terme "jouer"  a à mon sens perdu de sa signification...
A l'époque où on te vend le loisir comme les baguettes de pain, où on te prétend que tu n'as jamais été aussi heureux parce que le loisir se démocratise, que le loisir c'est avant tout et surtout s'acheter des milliards de trucs inutiles avant d'aller te faire rôtir des heures sur la plage, jouer a perdu de son sens..

car en fait qui joue ? (j'entends au sens large, hors JdR). Plus personne. Quand tu vois Monopoly qui fait de la pub pour ne pas disparaître, moi ça ne me fait pas rigoler... En fait jouer, c'est surtout réservé au papa et à la maman idéaux qui jouent avec leurs enfants le soir à la veillée...  et encore, on les regarde avec condescendance, parce qu'ils  sont un peu attardés, parce que s'ils étaient modernes ils auraient la télé et ils passeraient la soirée à s'abrutir devant les téléfilms et autres divertissement quotidiens...
Ecoutez bien autour de vous, et vous verrez que des gens qui jouent, je sais pas moi, au jeu de l'oie, au Monopoly, à Risk, au Trivial... ben y en a très peu... et c'est souvent 'parce qu'il y a les gosses'...

alors évidemment, 'jouer à un jeu de rôle' ça ne peut être qu'un truc pour gosses... mais le type, là qui me dit ça, mais c'est un adulte !.. tain y doit être salement en retard pour son âge... voilà... réaction standard...
bon c'est tout pour aujourd'hui... si ce n'est que cette situation est à déplorer (là je n'invente rien) et que si on me demande, je joue bien au jeux de rôles... et là d'expliquer que je ne fais pas partie d'une secte ;-))

Ceci dit, à un entretien d'embauche, la discussion avait commencé sur de la peinture de figurines, et avait divergé vers les JdR, la façon de monter un scénar, de mettre en scène les persos, ... et ça avait bien plu... En fait ça a même été perçu comme une preuve d'imagination et de créativité.... comme quoi.

 

Page précédente ] Accueil ] Retour ] Page suivante ]